Les nids de guêpes peuvent être gênants et même très dangereux dans une maison, surtout si des personnes vulnérables y vivent. Ils doivent alors être détruits par un professionnel le plus tôt que possible. La question qui se pose est de savoir si les frais de destructions pourront être pris en charge par l’assurance habitation. Voici les éclaircissements sur le sujet.

Mon assurance habitation intervient-elle pour un nid de guêpes ?

L’objectif principal de l’assurance des bâtiments est de couvrir les dommages qui peuvent survenir à l’habitation et dans certains cas, aux biens qui s’y trouvent. L’étendue de la couverture dépend de la police choisie. Néanmoins, elle couvre tout au moins les dégâts causés par :l

  • les inondations,
  • les  explosions,
  • les incendies.

Malheureusement, seul un nombre restreint de polices d’assurance habitation couvrent la lutte contre les nuisibles ou les insectes (guêpes, frelons, punaises de lit, etc.). Retenez qu’il est rare de trouver une véritable liaison entre le nid de guepe et assurance habitation. En effet, l’objectif de l’assurance habitation est simplement de fournir une compensation pour les conséquences financières des dommages causés aux biens assurés.

Pour savoir si vous avez droit à une indemnisation pour les frais d’intervention et de réparation des dommages éventuels, n’hésitez pas à contacter votre assureur. Par ailleurs, il existe des assureurs qui proposent une couverture pour la désinsectisation. Pour en trouver rapidement, vous pouvez faire appel à un courtier en assurance. Autrement, servez-vous d’un performant comparateur d’assurance en ligne.

Qui prend en charge les frais de destruction du nid de guêpe?

Si vous êtes le propriétaire de votre logement, vous pouvez payer vous-même les frais de destruction du nid de guêpe. Par contre, si vous êtes le locataire alors, l’affaire pourrait être un peu plus favorable. En effet, l’article 18 de la loi du 23 décembre 1986 prévoit que le locataire doit payer le coût du produit et le bailleur le coût du projet. Cette règle générale dépend toutefois de la date à laquelle le nid de guêpe est survenu. Deux situations sont possibles.

En signant le contrat de location, le bailleur s’engage à mettre à la disposition du locataire un logement adapté. Ce dernier doit être sans risque identifiable pour la sécurité ou la santé des personnes et exempt de vermines et parasites. Ainsi, si les insectes sont retrouvés dans le logement avant l’emménagement du locataire, le propriétaire doit prendre en charge tous les frais de lutte contre ceux-ci.

Si des insectes s’installent dans le logement pendant la période de location, les frais sont partagés conformément à la loi. Il incombe en effet au locataire de maintenir le logement en bon état une fois qu’il y a emménagé.

Quel est le tarif pour la destruction d’un nid de guêpes ?

Bien entendu, les frais d’intervention des pompiers ou d’une entreprise spécialisée sont à votre charge. Pour l’intervention des pompiers, les frais sont d’environ 90 euros, tandis que ceux d’une entreprise spécialisée varient de 70 à 150 euros, selon la complexité de l’opération.

Retenez qu’il peut être dangereux de détruire soi-même un nid de guêpe quand on n’est pas professionnel. En effet, même avec des kits ou des produits spécialisés, il est nécessaire d’avoir quelques techniques et une certaine expérience pour réussir cette tâche. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel pour une intervention au début ou à la fin de la nuit, avec l’équipement adéquat.

Voici donc l’essentiel à savoir sur le rôle de l’assurance habitation en cas d’un nid de guêpes.