Que vous soyez locataire ou propriétaire d’une habitation, les imprévus ne manquent pas. Il est donc important de protéger son habitat contre les risques d’incendies, de cambriolages, d’inondations, et autres. Toutefois face à la multitude d’assurances existantes, il faut savoir choisir le plus avantageux pour votre logement.

Le prix de la prime d’assurance

La prime représente la somme que vous devez payer à votre assureur en contrepartie de la protection qu’il vous garantit.

Généralement le prix de la prime d’assurance est déterminé en fonction de certains éléments. Ainsi, il prend en compte votre statut. En effet, un propriétaire bénéficie d’une plus large garantie qu’un locataire même si sa prime est aussi importante.

Le type de logement, entre aussi en ligne de compte. Une résidence secondaire par exemple, du fait des nombreux risques de cambriolages auxquelles elle est exposée, est soumise à des primes d’assurance plus élevée qu’une résidence principale. Le prix de la prime d’assurance est aussi fonction de la position géographique de l’habitation. Il dépend aussi du nombre de pièces principales et de la valeur de l’ensemble des biens mobiliers à assurer.

Toutefois, vous avez la possibilité de choisir l’assureur qui s’adapte le mieux à vos besoins en matière de prix en utilisant un comparateur en ligne.

Les garanties incluses dans le contrat

Les garanties incluses dans le contrat d’assurance peuvent être regroupées en plusieurs catégories. Elles diffèrent d’une compagnie d’assurances à une autre. Nous avons ainsi, la garantie responsabilité civile qui couvre toute la famille.

Les garanties incendie et explosion, vol, tentative de vol et vandalisme, dégâts des eaux, bris de glace, tempête, neige, grêle sont aussi inclus dans le contrat d’assurance. L’assuré bénéficie également des garanties catastrophes naturelles ou risques technologiques et enfin de la protection juridique.

Toutefois, d’autres garanties facultatives peuvent s’ajouter au contrat d’habitation tel que les dommages liés aux appareils électroniques et aux contenus de congélateurs.

Les franchises en cas de sinistre

La franchise représente la somme à la charge de l’assurée après un sinistre. Elle ne concerne donc pas l’assureur. Toutefois, la plupart des contrats prévoient l’application de franchise et comment elle devrait se calculer dans chaque cas.

Selon le cas, la franchise peut être relative ou absolue. Lorsqu’elle est relative, l’intervention de l’assureur est déterminée en fonction du montant du sinistre. Ainsi, si ce dernier est inférieur au montant de la franchise, l’assuré n’est pas indemnisé. Par contre, l’assuré est entièrement indemnisé lorsque le montant du sinistre est supérieur à celui de la franchise.

Toutefois, si la franchise est absolue, elle est systématiquement déduite de l’indemnité de l’assuré en cas de sinistre.

Les exclusions de garanties

Les exclusions de garanties regroupent l’ensemble des dommages qui ne sont pas pris en compte par la compagnie d’assurances. Il existe certaines exclusions qui sont communes à toutes les compagnies. Notamment, les dommages d’origine nucléaire, liés à la guerre et celles antérieurs à la signature du contrat d’assurance. L’assurance ne prend pas non plus en charge les risques liés à la pratique de sport dangereux et à la détention de chiens de 1re et 2e catégories.

En dehors de ces exclusions, chaque assureur a la liberté d’exclure de son contrat d’assurance habitation les garanties qui ne l’arrangent pas. Néanmoins, il est obligatoire de mentionner ces exclusions en grands caractères sur le contrat afin qu’ils soient nettement visibles par l’assuré.

Tenez donc compte de ces paramètres pour bien choisir votre assurance habitation. Au besoin, usez des services d'un comparateur en ligne peut s'avérer utile.